Little Romance


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?   Mar 27 Sep - 0:29





• Nom et prénom : JACKHAMMER, C'est ma fierté. Twiggy parce qu'elle trouvait le nom plutôt jolie. Personnellement, je le trouve juste peu commun. Maxime car il est toujours bon d'avoir un deuxième prénom, elle voulait un gars de tout manière. Pas de chance.
• Surnom : Lucky – C'est moche, c'est court. C'est inutile. Bref c'est un surnom et une longue histoire... ou une référence aux Lucky Strike (Vous aussi vous avez penser à ce cow-boy qui tire plus vite que son ombre n'est-ce-pas?)
• Date de naissance : 31 octobre 1990. Je vous laisse faire le calcule, ok?
• Origine : Elle, c'était le vagin suédois souillé et lui un français bien téméraire, peut-être un peu trop à mon goût... Bref je suis la bâtarde Franco-suédoise.
• Orientation sexuelle : La où le masculin disparait, je ne peux m'aventurer... J'aime le masculin, le masculin au féminin et non le féminin au masculin.. peut-être... je ne sais pas... Hétérosexuelle, non?
• Manie, habitude :Adorer les animaux qui eux la déteste. S'attirer des ennuis. Déposer ses mains dans les cheveux des gens.. qu'elle connait pas forcément. Chanter sous la douche, souvent faux quand y'a quelqu'un a coté. Pleurer en entendant du violon. Tomber toujours aux mauvais moments. Jouer avec ses cheveux pour en faire des moustaches. Mettre les deux pieds dans le plat pour y rester un moment, et ceux toujours dans les pires moments, sans le faire exprès. Regarder pendant des heures le ciel en s'imaginant je ne sais quel monde impossible. S'endormir dans des endroits improbables. Jouer avec sa langue, jouer avec ses doigts. Claquer sa langue quand on l'énerve. Frapper le sol avec sa batte de baseball trois fois. Se dandiner sur une musique inexistante. Manger des sucreries à pas d'heures. Poser des questions inattendues, souvent déplaisantes. Caresser tout ce qui lui paraît doux.Courir après les petits animaux. Retirer les lunettes des gens. Se perdre sur des chemins qu'elle fait chaque jour. Caresser les doigts des mains masculine. Tousser quand y'a trop de poussières. Chercher un objets pendant des heures alors qu'il est sous son nez. Suivre les gens qui fument, juste pour l'odeur. Madame est non-fumeuse, c'est pas pratique. Répéter la même chose jusqu'à ce que l'autre craque. Crier quand y'a un blanc. Rire de bon cœur sans se moquer. Se mordre la lèvre avec envie que ce soit d'un homme ou d'une glace... ou les deux, un homme-glace. Effleurer la longueur de la colonne vertébrale. Faire peurs aux enfants... Craindre les chatouilles. S'entrainer régulièrement dans des lieux inattendus, parfois interdit ou dangereux. Observer, sourire, provoquer, conquérir. Faire de la vie de toutes les journées, comme chercher le pain ou le journal... des « aventures fantastiques ». Comprendre beaucoup de choses d'un regard. Trouver les choses les plus agaçantes. Dessiner sur le corps des autres, surtout quand ils ne sont pas d'accord. Pleurer les soirs d'orages... Bref Lucky, c'est une chieuse survoltée.
• Numéro de chambre : Je pourrais avoir la Numéro 4 s'il vous plait, J'aime bien ce numéro.


• Date d'arrivée : "Franchement je crois que j'ai arrêté de compter depuis, je dirais 4mois, 5 peut-être."
• Cause : J'étais vraiment au mauvais endroit au mauvais moment, bien plus que d'ordinaire. Notre local,, le groupe, la drogue, l'alcool, le sang et Freddy... Tentative d'Homicide ou Homicide avec préméditation, détention de drogue et quels petits "détails" antérieur. J'étais bonne pour la taule... Alors que moi, j'ai juste ouvert la porte...
• Avis sur l'endroit : Sincèrement, je ne vais pas y aller par quatre chemins, c'est oppressant. C'est gris, y'a de la pierre, du béton un peu partout. La chambre est petite, c'est glauque, les gens font peurs, je suis tout le temps sur mes gardes, je sors pas vraiment de ma chambre quand j'y réfléchis. C'est pas le paradis, mais les jours de grand soleil, l'espace verdure de ce pénitencier est plutôt accueil... Mais j'avoue que... Je préférerais sortir, comme tout le monde.





«C'est Lucky pour nous qu'elle s'appelle la belle et franchement j'ai pas grand-chose à te dire sur elle. Elle est mignonne, elle sourit tout le temps, elle nous sermonne mais, on l'écoute pas. Je suis arrivé depuis pas longtemps alors tu sais le poulet, moi je la connais pas trop bien. Donc tu me fais surtout chier avec tes questions. Le soucis, c'est l'état dans lequel tu as trouvé ma baraque non? D'ailleurs le nain il va bien? Il est mort? N'empêche c'était un beau massacre, j'en ai encore des frissons. Quoi? Pourquoi tu me regardes comme ça? Tu veux que je te crache à la gueule. Avoue t'es comme tous ces vieux qui pense "La jeunesse de nos jours"... Tu pourrais même pas vivre une année dans notre merde quotidienne. Je suis peut-être pas le plus ancien, mais je suis pas le plus con. Ah ah je vois que tu as pas aimé le goût de ma salive, t'es plutôt brutal comme type Monsieur le commissaire. Si tu veux qu'on te parle de Lucky ou de Freddy va demander à Artax. C'était lui le plus proche. Moi tu me fais chier.»

« Twiggy elle est jolie, un peu dans la lune, on la comprend pas toujours, c'est comme si elle était pas sur le bon canal, la bonne planète... Mais j'adore ce genre de nana, sauf que si t'y touche tu peux finir avec une balle entre les yeux.. C'est pas talon aiguille et bouche ouverte, tu la verras jamais en robe ou en jupe... Mais faut avouer que c'est assez tentateur quand tu la vois se pencher par dessus toi pour te demander je ne sais quoi, en faite tu ne l'écoute même pas, t'es trop occupé à te rincer les yeux sur ses miches. Franchement elle est pas jolie, elle bonne. Petite,une belle poitrine, une cambrure de rein à tomber, t'aurais envie de la prendre dans toutes les pièces... un peu ronde, juste ce qui faut là où il faut si vous voyez ce que je veux dire. Mais putain qu'est-ce qu'elle est chiante... Je vous assure parfois vous voudriez juste lui éclater son minois angélique sur la table. En plus ses yeux, ses grands yeux bleus, ils semblent vous juger en permanence, c'est juste insupportable. Quand elle te regarde si sincèrement, quand elle te sourit avec douceur, tu te sens juste comme une merde, voir même moins. Tu as honte de ce que tu fais, souvent on lui cache nos conneries, car le peu de fois ou elle l'a appris c'était un feu d'artifices de sermons inutiles et des larmes. Et nous, bah on aime pas quand elle pleure. C'est silencieux, douloureux et on se sent encore plus cons. Franchement, une fois de plus elle est arrivée au mauvais moment... Je veux me la taper certes, je suis un pervers, mais je veux revoir son sourire. »

« Pourquoi tu me poses cette question Ducon? J'ai une tête de docile petit chien qui va te donner les réponses que tu veux? Va te faire mettre - Pourquoi je veux garder le silence? Mais t'es con ou quoi? J'ai juste pas envie de te parler surtout d'elle. Pourquoi? C'est pas possible tu dois le faire exprès?- Tu veux que quoi? Que je surveille mon langage? Ah ah laisse-moi rire, et bientôt tu vas me dire "Tu sais, des comme toi, j'en vois tous les jours?" Je vais te dire un secret aussi. Je te dirais rien, car tout pourrait mal être interpréter, Lulu elle est juste arrivée au mauvais moment et nous on est restés comme des cons à la regarder. Je crois que j'l'avais jamais vu aussi énervée. Elle aurait voulu nous tuer. Je l'entendais hurler de haine, si elle avait voulu nous défier, je pense qu'on serait tous sorti avec des os cassés. La Blondinette elle est peut-être petite, mais je peux te dire qu'elle cogne sévère, surtout quand tu vois son passé et celui qui l'a toujours entrainé, il est pas du genre à venir à son secours, c'est un je te laisse dans la merde et bon courage... Tu veux que je t'en dise plus? Va te faire »

« M-merci pour le mouchoir... Qu-que je vous parle de Lucky? Mais.. vous savez elle n'a rien à voir avec tout cela, en plus désormais elle s'imagine des choses horribles sur nous alors que c'est l'autre con de Freddy qui est devenu complètement fou... vous auriez dû le voir avec son flingue... Lorsqu'elle a ouvert la porte, je pourrais jamais oublier son regard, tellement déçue et orageux. J'avais l'habitude de ses yeux tellement profond qu'on se demande toujours pourquoi elle est avec nous, ça doit être ce qu'on appelle la faute à pas de chance. On était plusieurs à rêver de pouvoir lui offrir une autre vie, car dans le fond elle, c'est juste une suite d'hasard funeste. Twiggy elle est pas méchante, elle faisait tâche avec nous, mais on pouvait juste pas se passer d'elle. Un jour « Il » est arrivé avec elle, elle a souri à nous on a compris que les emmerdes allaient commencer. Ce sourire sincère, ses grands yeux trop pure, putain ce qu'on peut la détester, oui.. autant que l'aimer. Elle était aussi notre repère, cette soupape qui vous permet de dire stop, pour ne pas sombrer dans l'irréversible... Si.. Si je suis quoi? A-amoureux d'elle?Mais je enfin...? et puis de toute manière ça servira à rien, le seul qui est passé entre ses cuisses c'est Freddy. Je pense pas qu'ils sortaient ensemble, mais leur relation elle est spéciale, depuis qu'ils se connaissent... Vous en dire plus sur Freddy aussi? Franchement on a jamais été cool avec lui, il le faisait pas exprès mais dans ses mimiques ils nous donnaient envie de l'embêter, aller toujours plus loin pour voir quand il allait pleurer. Il a pleuré souvent... Et là, y'avait Lucky qui piquait sa crise et qui revenait le chercher, et nous on était en rogne. C'était un cercle vicieux, plus on l'embêtait plus ils nous sortaient des yeux, on l'aurait jamais laissé crever hein.... Si c'est la faute de Lucky? NON! Pourquoi ce serait de sa faute? On est jaloux mai on est pas con, de toute manière, une fille comme elle avec tous ces gars, je sais pas comment elle faisait. On est dégueulasse, on fume, on boit, on se drogue... Mais elle se contentait de rester avec nous... Puis y'a eu Freddy... »

« Bonjour Monsieur le commissaire. Premièrement je tiens à me présenter comme il se doit : Je ne suis pas son père dans le sens légal des choses. Je m'explique. Twiggy était une enfant d'une dizaine d'année voir moins la première fois que je l'ai vu. Elle était couverte de coups et de blessure qui ne devrait pas figurer sur le corps d'une si jeune poupée. Je peux vous le garantir. Je suis le gérant de la petite épicerie du coin. Elle venait timidement, déposant ses trois sous sur le comptoir en rougissant puis de son doigt tremblant elle demandait un bonbon, qui souvent était plus cher que ce qu'elle avait. Je lui donnais, elle me faisait de la peine. Je l'ai vue revenir souvent, très souvent. De plus en plus souriante, de plus en plus bavarde. Cela devait faire plus de deux ans maintenant qu'elle venait se réfugier dans mon magasin, elle connaissait mes fils, les jumeaux et le plus grand, ce fut je pense ces premiers amis. La pauvre. Mais je m'égare pardonnez-moi.. Un soir alors que je fermais boutique, elle est arrivée avec une batte de baseball, ses larmes, son regard vide, le sang entre ses cuisses, Dix ans pas plus. Le bois frappa une fois, puis deux et les vitres explosèrent. Je n'avais pu lui parler réellement, lui demander pourquoi elle était ainsi, lorsqu'elle venait c'était pour oublier.. Et ce soir-là elle m'a dit « Monsieur, si je casse votre magasin et que je vous passe à tabacs, je pourrais peut-être espérer une vie meilleure n'est-ce-pas? » Réduite à vouloir vivre en prison, cette gamine. Je sais que je n'aurais jamais du, il a des règles pour ce genre de choses normalement... Mais je pouvais pas la laisser ainsi. Pour vous je dirais qu'on prendrait cela comme une fugue et je suis celui qui lui a offert la possibilité de se cacher. Je m'en excuse, mais je n'ai aucun regret. Plus tard, bien plus tard elle m'a avoué. Sa mère était une "putain sans cervelle" comme elle dit, et son père l'un des clients français dont elle était amoureuse. Comment pouvait-elle me dire cela avec autant de calme et de douceur... Pardonnez-moi, je suis à bout, je ne veux pas la perdre.. Elle m'a aussi avoué qu'elle était battue, vous comprenez une petite fille c'est mignon au début, puis après c'est lassant alors faut lui trouver une autre occupation, trop jeune pour être utile et ramener de l'argent, sauf si vous êtes pédophile.. Il était lui. C'est pour cela qu'elle est partie à jamais. Sa mère n'a jamais cherché à la retrouver. Elle est venue vivre avec nous, devenant l'un des membres de ma grande famille. Je n'ai plus de femme, elle est décédée en donnant naissance aux jumeaux, une présence féminine c'était rassurant vous savez. Elle était tellement imprévisible. Les garçons l'aiment plus que tout, comme une soeur. Je lui ai appris les arts de combat utile pour se défendre, ils se sont chargés de l'entrainement. C'était une bonne époque... puis elle a grandi, sortir. Je pouvais pas lui interdire, après tout elle était avec le plus grand, non? Je ne savais pas vraiment ce qui se pass-... comment? Oui c'est un enfant adopté lui aussi... C'est une longue histoire. Mais je sais une chose, Twiggy aurait pu tourner très mal, elle fait aussi partie de la rue, donc elle ne sera jamais parfaite, mais elle est enfin libre, ce n'est pas pour tout foirer, vous ne pensez pas? Twiggy Maxime est devenue ma fille. »


« Fallait pas être con pour comprendre que le Freddy c'était le souffre-douleur des autres, franchement ce type, il avait rien de particulier, je sais même pas pourquoi il restait avec eux, peut-être pour la blondinette justement. Je crois qu'ils étaient proches, plus de l'affection que de l'amour m'enfin ça me remarque. Donc comme je venais d'arriver, je voulais marquer le coup, que Freddy comprenne rapidement que moi aussi je suis de ceux qui vont lui mettre la misère. Pourquoi? Parce que ça m'amuse c'est tout. Me regardes pas comme ça la bleusaille, je suis pas si dangereux. Alors j'ai prêté ma baraque, quelques grammes de coke et le tour était joué, non? Bien sûre l'autre conne elle devait pas être au courent, car sinon elle serait venue le chercher pour la énième fois. Oui on devait pas lui dire, mais ce con d'Arthax il a dû lui avouer avec sa culpabilité à la con. Je veux dire on allait rien lui faire de vraiment dangereux, un moment intime entre mec si vous voyez ce que je veux dire.... »

« J'étais pas super chaud, je comprenais pas trop pourquoi Vick' avait subitement décidé de faire une fête chez lui, une fête qu'avec des mecs, ce type est gay ou Bi', m'enfin une connerie dans ce genre donc c'était d'autant plus étrange. Mais quand t'es dans un groupe t'es un peu un mouton, tu suis l'troupeau et tu verras bien si tu tombes de la falaise. Et j'ai suivi, franchement on est tous tombé de haut quand on a vu débarquer Freddy avec un flingue. Je pouvais voir dans son regard il avait plus rien de rationnel, ce type depuis le début, je le sentais pas. J'savais qu'il avait un grain, c'était un beau menteur, parfois je me dis qu'il devait faire semblant de faire les victimes juste pour avoir l'attention de la belle. C'était un manipulateur. Je le sais. Nous on fait peut-être des coups de pute, mais on est pas des fils de pute. Lui, il semblait sincère qu'au près d'elle, un peu comme nous tous, c'est le pouvoir de Twiggy ça. Mais ce jour -là il est arrivé en hurlant, le canon pointer entre «ses » deux yeux, il voulait buter le chef... »

« C'était horrrribleuh!!! Oui je pleurais encore... J'avais peur, je comprenais pas pourquoi Freddy faisait une chose pareille.. s'il tirait on perdait tout, surtout Lucky, son frère. Alors j'ai voulu raisonner Freddy, c'est ce qui me vaut le plaisir de vous parler de ce lit d'hôpital, une balle dans la jambe c'est pas forcément plaisant, mais ça fait vraiment gangster c'est cool, non? »

« En faite le Freddy en plus d'avoir réussi à se taper la gonzesse du groupe, c'était un sacré timbré. Je t'assure, un fissuré du bocal le mec, c'est mentalement instable cette merde, ça arrive ça te menace, et ça bute le type qui était venu l'aider à nous faire la peau. J'ai pas tout compris. Vous me croyez pas car moi aussi j'ai eu le flingue en main? Franchement, les balles qui ont touché l'autre taré, j'ai pas honte de le dire, elles viennent de moi, suffit de viser les deux genoux.. Et.. enfin vous savez.. Vous pouvez de pas ne croire, de toute manière on est tous dans la même galère, Moi, Vick et ses idées à la con, Rohen, Arthax et ceux qui étaient présents... Mais Lucky elle est arrivée après le massacre, elle pourra rien vous dire... Trouver le corps de Freddy et le flingue dans mes mains, elle a pas cherché plus loin, et nous on a rien dit, après tout elle a pas besoin de savoir, non? Que son cher ami inconscient est un Psychopathe. Ah ah! »

Freddy est peut-être mort et je suis peut-être complice d'un homicide volontaire, sans le savoir. Le dossier est toujours ouvert, donc en attendant, vive la maison de redressement, non? Pardonnez mon langage mais... WHAT THE FUCK!


Votre nom ou pseudo : Moerphyn
Age : 21ans
De quelle façon avez-vous découvert le forum ? T'as qu'à chercher, c'est pas bien compliqué. (Faut pas lui dire, mais j'ai espionner NATHAN).
Des suggestions pour l'améliorer ? Je vous en tiendrais informer ultérieurement. Là, j'ai pas envie. Sans rancune, hein? Par contre, je voulais juste vous prévenir, je suis dyslexique... Désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?   Mar 27 Sep - 0:51

*est immédiatement charmé*

Wow! Bienvenue! Comme je te l'ai dit sur la box, je suis impressioné par ton niveau de français même avec une dyslexie, je trouve ça admirable. J'ai beaucoup aimé ta présentation et j'ai déjà hâte de pouvoir rp avec toi.

Roger and out!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?   Mar 27 Sep - 17:07

Ma Lucky *o*

Comment ca tu m'as espionner è_é ? Comme c'est toi j'te pardonne u_u mais que je t'y reprenne plus è.é *sepend*

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?   Mar 27 Sep - 18:37

*Sourit fièrement devant les deux messages de Bienvenue*

Soren: Je serais ravie de faire un rp avec toi une fois que je serais, Moi aussi BLEU! en espérant de pas avoir trop fait de bêtise dans ma fiche de présentation. j'attends la sentence divine.. le jugement Dernier!!! Qui vivre verra~
Sache seulement qu'il est bon de ne pas tout savoir sur une douceur telle que lucky~♥

Nathan: Pardon Mon petit bickouniet à la crème, j'ai pas pu m'empêcher de t'espionner, dis-toi que c'est par amour, ou alors c'est juste parce-que je veux te faire l'enfer~
N’oublies jamais [Gives you hell]
Revenir en haut Aller en bas
Brama Stendal
La Grande Reine
Parce qu'elle est parfaite et qu'on l'aime.
La Grande ReineParce qu'elle est parfaite et qu'on l'aime.
avatar

Messages  : 95
Couronnes  : 2661

CASIER JUDICIAIRE
Chambre :
Nombre d'arrestations : //
Délits commis :

MessageSujet: Re: [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?   Mer 28 Sep - 1:29

Bon, j'ai enfin terminé de tout lire. \o/

Merci d'avoir prévenu pour tes problèmes d'écriture, mais tu t'en sors tout de même très bien (quelques oublis de mots mais rien de très grave : les idées sont bien exprimées, la lecture agréable)... Je n'ai rien à dire sur ta fiche, ni à ajouter : avec ta fiche validée tu offres 50 pts à Nathan pour le parrainage (si on peut appeler ça \o/).

Je te donne ta chambre, ta couleur, et je t'ajoute au groupe des 16+, qui te donnera accès à certaines sections cachées aux invités et aux membres normaux.
L'intrigue est déjà lancée, et si tu as besoin d'aide pour te trouver un premier partenaire de jeu, il y a la section de demandes de jeu. ♥

Sur ce, je me fais bref(ve) mais j'ai plein de choses à faire \o/

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gives you Hell]- Twiggy or Lucky?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Little Romance :: l'administration :: Présentation du personnage ; :: Les fiches acceptées.-
Sauter vers: