Little Romance


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Louise Von Rosenschild ou l'histoire d'une aristocrate

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louise Von Rosenschild ou l'histoire d'une aristocrate   Jeu 15 Sep - 0:26


Louise Von Rosenschild
about You ♥

Aucun pour le moment ♣ 16 ans, bientôt 17 ♣ Indifférente ♣ Franco-allemande

Un petit quelque chose sur vous? J'aime l'Extase, surtout quand il est dans mon sens.

• Numéro de chambre : Chambre n°3.
3 Manies 3 Habitudes .

Remettre ses cheveux en place. Méfiante. Torture. Se mordiller la lèvre. Mépriser les autres. Enfoncer ses ongles dans la paume de sa main.


II. Casier judiciaire


  • • Date d'arrivée : Il y a 9 mois
    • Cause : Hmmm… Je commence par laquelle… La fois où j’ai torturé le chien de mes voisins ? Celle où j’ai jeté le chat du 10ème étage pour voir s’il retombait sur ses pattes arrivé en bas ? Celle où j’ai immolé le cochon d’inde de ma sœur ? A moins que ce soit la fois où j’ai mis le rat de mon frère dans le mixeur… Ou bien celle où j’ai essayé différentes tortures sur tous les membres de ma famille.
    • Avis sur l'endroit : L’endroit ne m’intéresse pas, les jeunes ne m’intéressent pas, les adultes ne m’intéressent pas… Il y a rien à faire ici, on s’ennuie comme des rats morts et de toute façon, je peux bien dire ce que je veux sur cet endroit, je n’en sortirais peut-être jamais. Une seule chose est sûre, je hais mes grands frères et je les torturerais eux aussi !


IV. Biographie


  • Je pourrais dire que ma vie, c’était l’extase. Pas l’extase comme certains pourraient le penser ou le croire, non. Mon extase à moi, quand j’avais dix ans, c’était entendre les os du hamster du voisin être broyé sous mes petites chaussures d’aristocrate fortunée. Ca fait un de ses bruits… C’était mon extase !

    Mais ce hamster, c’était la fin d’un chapitre et le début d’un autre, par lequel préférez-vous que je commence ? Par le premier chapitre ? Je m’en serais doutée… Eh bien, asseyez-vous et écoutez-moi, je vais vous raconter l’histoire de Louise Von Rosenschild.
    La petite Louise est la troisième enfant de la fratrie des Von Rosenschild, elle est née le soir de Noël, quel hasard, cette petite brunette est un véritable cadeau tombé du ciel. Oui, effectivement, jusqu’à ses sept ans, environ. Quand son petit frère et sa petite sœur sont nés. Ses grands frères ayant déjà quitté la maison depuis longtemps, Louise se retrouva seule par la suite, Papa et Maman préférant s’occuper des jumeaux et n’ayant plus besoin d’une nourrice pour le moment…

    Le premier drame eu lieu ce jour-là, il était 17h56, c’était l’heure du bain de Benjamin, son petit frère. Sa mère lui avait gentiment demandé de s’occuper de lui tandis qu’elle habillait Adélaïde. Louise, ses grands yeux jaunes-verts luisant de malveillance et de jalousie, augmenta la température de l’eau du bain, ébouillantant ainsi le nourrisson. Son père, rentrant du travail, entendit les hurlements du bébé et accouru dans la salle de bain en même que sa femme. Au départ, il pensait à un accident, la fillette leur assurant en pleurant qu’elle pensait que Ben devait avoir froid…

    Le deuxième épisode, c’est celui du hamster. Elle était allée jouer chez son voisin après l’école et avait emmené le hamster avec elle, caché dans son manteau. Arrivée dans une allée séparant les deux villas, elle posa la bestiole par terre et lui sauta dessus, à pied joint. Elle avait dix ans.

    Le troisième épisode arriva deux mois après l’installation d’une famille étrangère, pas très loin de chez eux, le petit garçon qui habitait là, un hongrois, avait pris Louise en affection et l’invitait souvent chez lui, pour les devoirs, pour jouer ou tout simplement parce qu’il l’aimait bien. Au bout de quelques mois, Louise devait avoir onze ans à présent, c’était en février, elle sortit promener le chien de son ami qui était parti au sport d’hiver avec ses parents. Elle regardait les voitures passaient quand elle eut une idée. Elle entraina le pauvre chien dans les bois derrière l’école et le massacra à coup de pierre, lui ayant lié les pattes avec son écharpe au préalable. On retrouva le cadavre du chien deux semaines après la rentrée, pendant une sortie.

    Le quatrième épisode se produisit peu de temps plus tard, Louise trouva un chartreux, d’un très beau gris et l’appela Leopold Albert de Birsenschtein, joli nom n’est-ce pas ? Oui, très joli, surtout une fois balancé du dixième étage d’un immeuble, éparpillé un peu partout, elle vous dira que c’était pour voir si c’était vrai que les chats retombaient toujours sur leurs pattes mais vu la bouillie dans laquelle il avait fini, elle n’avait pas eu sa réponse.

    Ses parents ont commencé à s’inquiéter le jour où ils ont retrouvé le rat de leurs derniers fils broyés dans le mixeur et le cochon d’inde d’Adélaïde entièrement brulé sur la pelouse de la résidence. Oui, au départ, ils ne pensaient pas que les accusations faites à l’encontre de leur petite princesse pouvaient être vraies. Tout était discutable, ce n’est pas parce que leur fille est particulière, qu’elle était un monstre, maintenant, ils en avaient la preuve, oui, leur petite princesse de 15 ans, si belle, si bien coiffée avec ses longs cheveux bruns cascadant sur ses épaules fines et dans son dos, souvent parés de fleurs magnifiques, avec ses beaux atours digne d’une reine, qu’elle confectionnait elle-même ou qu’elle demandait à sa mère de faire sur-mesure pour elle, cette petite poupée aux yeux jaunes-verts étaient une psychopathe, une adoratrice de la torture, plus c’était long et sanglant, plus elle aimait, elle donnait des noms à ses victimes…

    Mais pour les dernières victimes qu’elle fit… Elle en eu pas besoin… Ses parents, son petit frère, sa petite sœur… Ils avaient déjà tous des noms n’est-ce pas ?




V. Derrière le personnage


    Votre nom ou pseudo : Nana
    Age : X
    De quelle façon avez-vous découvert le forum ? Par le biais du Pensionnat Interdit
    Des suggestions pour l'améliorer ? Aucune


Dernière édition par Louise Von Rosenschild le Mer 21 Sep - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brama Stendal
La Grande Reine
Parce qu'elle est parfaite et qu'on l'aime.
La Grande ReineParce qu'elle est parfaite et qu'on l'aime.
avatar

Messages  : 95
Couronnes  : 2661

CASIER JUDICIAIRE
Chambre :
Nombre d'arrestations : //
Délits commis :

MessageSujet: Re: Louise Von Rosenschild ou l'histoire d'une aristocrate   Jeu 15 Sep - 16:04

Je n'ai qu'une chose à vous dire, ma très chère enfant...
Je vous hais déjà : votre exécrabilité et votre attitude hautainement déplacée me donne de l'urticaire.
Mais, nous allons régler tous ces problèmes déplaisants, ensembles, et tout se passera pour le mieux dans le meilleur des mondes. *humhum*

Et, d'ailleurs... pour une petite fille aux allures de princesses bien élevées, vous avez bien du mal à rester élégante. *bitch*

Sur ce, je suis prête à te valider, mais je remarque que ton avatar est très étiré pour respecter les dimensions demandées : souhaites-tu que je m'occupe d'un découpage simple mais qui ne déformerait pas ton image de base ? Parce que, comme ça, on dirait une fille dans les vieux doujinshi qui ont des têtes de six pieds de long \o/

Ta chambre est réservée et tu as accès aux sections 16+. (:

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louise Von Rosenschild ou l'histoire d'une aristocrate   Jeu 15 Sep - 16:53

Oui, je veux bien pour l'image, je galère de mon côté, j'ai rien qui veut se charger de ce côté là
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louise Von Rosenschild ou l'histoire d'une aristocrate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louise Von Rosenschild ou l'histoire d'une aristocrate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Little Romance :: l'administration :: Présentation du personnage ; :: Les fiches acceptées.-
Sauter vers: