Little Romance


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "C'est le ciel qui va se couvrir d'un épais nuage nuageux" ~ Complètement gaga cette Sookie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "C'est le ciel qui va se couvrir d'un épais nuage nuageux" ~ Complètement gaga cette Sookie   Mer 26 Oct - 18:49

i. fiche d'identité
• Nom et prénom : Sookie Pamela Williams. En réalité Pamela est mon premier prénom, mais je préfère utiliser le second. Non mais franchement! C'est vrai quoi! On a pas idée de donner un prénom pareil...
• Surnom : Sook, Pam et autres diminutifs idiots et inutiles.
• Date de naissance : 1 janvier 1992. BONNE ANNEE !
• Origine : Anglaise.
• Orientation sexuelle : Hommes...Femmes...Du moment qu'ils me divertissent, on s'ennuie ici!
• Manie, habitude : J'aime sauter sur le dos des gens et surtout, des inconnus, me gratouiller la tête, parler aux animaux, crier, chanter, grimper et sautiller partout. En parlant de chanter , il m'arrive souvent de mettre en relation un mot ou une expression dite par une personne et, de me mettre à chanter, une chanson avec la fameuse expression... Exemple : « Oh elle est belle cette robe, mais elle serait mieux en rouge et noir ! » « EN ROUGE ET NOIR, J'EXILERAI MA PEUR ! J'IRAIS PLUS HAUT QUE CES MONTAGNES DE DOULEURS ! ». Sinon je passe mon temps à embêter mon entourage des manières les plus idiotes et enfantines, que je peux trouver. J'arrache l'herbe quand je suis assise par terre. Je m'amuse à tout payer en petite monnaie pour faire rager les cassiers, mais c'est aussi un tic pour moi de me débarrasser de ces pièces envahissantes. Je me promène souvent en sous-vêtements dans ma chambre, surtout quand il fait trop chaud. Je suis une fan des...pokémons et je dors toujours avec une peluche pikachu et sur le ventre. J'aime bien manger des céréales pour les jouets qu'on trouve dedans. Quand j'ai peur, je fais parfois la morte. Je me tape souvent des trips comme une gamine, et c'est peut durer toute une journée...Du genre je suis une espionne en mission top secrète et tout..Tu vois ? Je tombe souvent malade, alors j'ai toujours un paquet de mouchoirs dans ma poche. Aaah et...J'ai la phobie des papillons.

ii. casier judiciaire
• Numéro de chambre : N°18
• Date d'arrivée : Quelques jours...
• Cause : Entre autres consommation de stupéfiants, non-obéissance aux réprésentants de la loi, mais surtout prostitution et violences.
• Avis sur l'endroit : Du ciment, des murs, du carrelage...Une prison comme une autre, j'espère que je ferais au moins quelques rencontre sympathiques.

iv. biographie


_____


Dossier n°38.
Patient Pamela Williams.
Docteur Andrew Jefferson.


Tout ce qui sera écrit ici a été dit par la patiente au cours des différents entretients.

Visite n°15 :

« Ah parce qu'en plus de venir ici de force, parce que mes géniteurs ont décidé que j'étais cinglé, il faut que je raconte ma vie ? Comme si le fait de parler de parler de mon enfance et de mon adolescence, en plus de répondre à des questions complètement débiles changerait quoi que ce soit. Enfin...Puisqu'il le faut.

Au départ ? On était deux. Oui, des jumeaux une petite Pamela, blonde aux yeux bleus et sa copie masculine, John. Autant dire que mes parents ont du s'y prendre au dernier moment pour les prénoms...C'est pas ce qu'il y a des plus à la mode et des plus sympathique à porter. On s'y fait. Quoi qu'il soit, d'aussi loin de ce que je me souviens et d'après ce qu'on nous a toujours dit, mon frangin et moi, on a toujours été très proches. Il faut dire qu'on ne nous a jamais séparé, sous aucun prétexte. Ma mère nous racontait que s'ils avaient le malheur de prendre l'un de nous deux, l'autre leur faisait subir des heures de souffres sous les cris et les plaintes. Je suis née avec l'envie d'empêcher le monde de vivre paisiblement. Plus on a grandi et plus nous nous sommes rapprochés. En réalité, à l'école on ne s'est jamais vraiment fait d'amis. On était toujours fourrés ensemble, en train de terroriser nos petits camarades. Si certains avaient le malheur de s'en prendre à moi, John les frappés et, c'est dernier pour cela que l'on s'est, plusieurs fois, fait renvoyer d’établissements scolaires. On a été forcés de faire plus attention, nos parents nous menaçaient de nous envoyer dans des pensionnats différents et, ça nous aurait brisé d'être séparés de cette façon. Alors, on s'est un peu assagis. On a été plus gentils avec les élèves et les professeurs,puis on a commencé à se comporter de manière exemplaire à la maison. Nos bêtises, on les faisait le week-end pendant qu'ils étaient au travail. Tout se passait plutôt bien en fait.

Un jour, je crois qu'on devait avoir une dizaine d'année, peut_être tout juste atteinte, John est venu me rejoindre dans mon lit. Il avait fait un cauchemar et il avait besoin que je le rassure. Alors, je l'ai fait, comme il l'aurait réciproquement. On était blottis l'un contre l'autre et, monsieur le maître de maison est rentré. Il venait pour me parler d'une petite chose sans importance et, ce qui devait être tranquille, devint explosif. en nous voyant ainsi, mon père a piqué une colère monstrueuse,à la limite du cartoon, avec le visage qui vire au rouge pivoine. Personnellement, son comportement me faisait rire. Le lendemain, ma mère m'a parlé et, mon père a fait de même avec John. Ils nous expliquaient, qu'à notre âge se que nous faisions était mal. Autant dire, qu'il est incompréhensible pour un enfant de savoir qu'aimer son frère ou sa sœur est mal. On s'est aimé et on a continué de se voir en cachette, chaque fois que nous en ressentions le besoin. Adoptant un comportement juger digne de notre âge en dehors de nos chambres. C'était bien, presque parfait. On a continué à grandir, en évoluant. Je commençais à rêver d'évasion. Mes envies n'étaient plus les mêmes que les siennes. Au collège je me suis fait des amis. Je suis rentrée dans une bande. Quelques gamins qui jouaient aux caïds rien de bien alarmant, mais j'aspirais à d'autres choses. John me demandait d'oublier ces « conneries », m'expliquant que nous deux c'était suffisant...Il n'arrivait plus à me comprendre et pourtant je l'aimais... »

Confessions recueillies par le Docteur Jefferson, pour être ajoutées au dossier de sa patiente . Ici, ce sont des témoignages de son entourage.

Mr. Daniel Williams

« Ma fille ? J’ai toujours eu du mal à la cerner. En grandissant, le problème ne s'est pas arrangé. Elle s'est différenciée de son frère. Elle devenue violente et insolente. Elle voulait nous montrer qu'elle n'était là propriété de personne. Elle s'est teint les cheveux, s'est faite tatouée et elle est rentrée dans pas mal de gang. »

« L'élément qui a tout déclenché à mes yeux ? Mais c'est évident..C'est la fois où, j'ai retrouvé mes deux enfants dans le même lit. Évidemment, ce n'était pas la première fois, mais là, tout était différent. C'était l'année de leurs quinze ans, on rentrait d'une soirée ma femme et moi . On les avait laissé seuls, parce que la confiance était revenue, on pensait que leur période de rapprochement était finie, mais c'était bien se tromper. Pensant qu'ils dormaient, on est montés en silence, en prenant le soin de ne pas faire de bruit. J'ai ouvert la porte de notre chambre et, ils étaient là, nus et encore haletants, en train de s'embrasser. Autant dire que pour ma femme et pour moi-même, se fut un choc. On a décidé de les faire suivre et des les envoyés dans un pensionnat. Ils ne rentraient que les week-ends. Au début, l'ambiance était froide et tendue dans la maison, puis John est redevenue aimable, seule Pamela restait distante. Un jour, on l'a entendue crier et quand on est monté, elle était entrain de frapper son frère. Il lui avait visiblement dit qu'il tenait encore à elle et, elle l'a insulté en le traitant d'idiot et de soumis. On avait déjà quelques retours de son établissements, elle séchait, faisait le mur, fumait...Bref plus rien n'aller. Ça ne s'est pas arranger, un jour elle est rentrée avec les cheveux colorés, un suivant avec des vêtements à la limite de la provocation, puis se fut les tatouages et les piercings. L'enfant que nous aimions c'était faite dévorée par un monstre complètement inconnus.  Ce qui m'étonne c'est qu'elle n'est pas encore tué quelqu'un à ce jour.»

Jordan Stanford, camarade de classe.
« Cette fille…elle est complètement barge. Elle saute partout, sourit sans arrêt, crie, court…On dirait une gamine. C’est difficile d’entretenir une discussion correcte avec elle, ça finit toujours par déraper. En parlant de dérapage, elle est à la tête d'un groupe de filles et de garçons...Des tarés. Ils fument, boivent, passent leur temps à faire la fête ou à frapper des gens. Ils imposent leur lois. Certains les on même vu prendre du LSD et du cannabis. Bref Pamela ou plutôt Sookie, puisqu'elle refuse qu'on l'appelle autrement, on ne sait jamais ce qu’il faut penser d’elle. On n'arrive pas à comprendre si elle gentille ou méchante... »

Visite n° 24:

« Mon frère a fini comme une petite bête. Il ne cessait de me faire la morale, en essayant de me convaincre que ce que je faisais était mal. C'était peine perdue et ça le serait toujours aujourd'hui. Non, mais franchement, il pensait sérieusement que je serais dépendante de lui encore longtemps ? Il faut quand même avouer que c'est drôle non ? J'ai juste dû le reprendre en main et lui faire comprendre les choses, c'était pas méchant ! »

A présent, je vais voir Melle Williams en prison, elle s'est faite arrêtée pour prostitution. C'est sa troisième arrestation et cette fois-ci, elle a atteint un autre niveau. Les entretients reprennent.

Prison, jour n°10 :


« Mes meilleures années ? Ben les dernières, celles que j'ai passé en pensionnat. Je suis jamais vraiment aller en cours, enfin de temps en temps, mais je préférais profiter. Je suis vite rentrée dans un groupe de personnes, une sorte de gang et on a passé notre temps à nous amuser. Au départ, j'étais une membre comme les autres, mais j'ai fini par tapé dans l'oeil de celui que se faisait passé pour le chef. On est restés ensemble un petit moment, c'était sympa, mais je le trouvais un peu idiot et pas assez vieux pour moi, en fait. Un nouveau professeur est arrivé dans l'établissement. Benjamin Johnson, mignon, 29 ans, bref j'ai plaqué l'autre idiot et j'ai jeté mon dévolu sur ce merveilleux spécimen. Le résultat ne s'est pas fait attendre, puisque je sais obtenir ce que je souhaite lorsque je le décide et puis, je lui plaisais. On était pas amoureux, non, mais on était bien ensemble et je tenais réellement à cet homme qui était extrêmement charmant. En fait, avec lui je suis un peu redescendue sur terre.

J'ai commencé à ne plus pouvoir supporter le pensionnat et, mes soit disant amis. Je voulais partir et vivre ma vie. C'est Benji qui a trouvé la solution. En effet, avant d'être avec moi, il se rendait régulièrement, dans ce qu'on pourrait appeler un bordel. Il m'a conseillé d'y aller. Il pensait que je m’intégrerait rapidement. Et, il avait raison. J'avais un peu peur au début, puis poussée par mon professeur favori, j'ai fini par y aller et on m'a engagée. Je me suis rapidement fait un nom. Mon jeune âge et mon côté joyeux et enfantin amusait tout le monde. J'ai même finis par laissé ma méchanceté de côté, j'ai moins violente,bref je m'y plaisais, contrairement à certaines. Malheureusement, un lieu comme celui-ci ne reste caché bien longtemps. Un soir, les forces de l'ordre ont débarquées et, tout le monde, client comme prostituées a été arrêté. C'est d'ailleurs la raison de ma présence ici, non ? »

Conclusion du dossier :
Pamela est une jeune fille très complexe, qui aime son mode de vie. C'est d'une manière générale, une fille aimable, sauf à certaines occasions. Elle n'a aucune morale et ne se fixe pour unique règle, de vivre comme elle le souhaite. Je pense, en tant que son médecin, que l'univers carcéral ne pourra pas lui être bénéfique et pourrait même l'enfoncer un peu plus , en la poussant vers de nouvelles expériences. La décision est prise : elle sera envoyé en Suède, dans un établissement pour délinquants.

________
Sookie finit sa lecture avant de pousser un soupir. On lui avait donné ce dossier pour essayer de lui faire comprendre certaines choses, après l'avoir enfermée dans un taxi et un avion pour la suède. Elle sorti un briquet de sa poche et brûla les papiers.

« S 'ils pensent que cela va changer quoi que se soit...J'espère au moins m'amuser... »


v. derrière le personnage
Votre nom ou pseudo :Trinity
Age :18 ans
De quelle façon avez-vous découvert le forum ?Par une certaine Twiggy ♥
Des suggestions pour l'améliorer ?Un pitit bottin d'avatars peut-être...J'avais un peu peur de prendre l'ava' de quelqu'un o.o
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "C'est le ciel qui va se couvrir d'un épais nuage nuageux" ~ Complètement gaga cette Sookie   Ven 28 Oct - 18:48

J'aime ! J'aime!

En plus, c'est une connaissance de Twiggy! L'admission ne fait aucun doute!
Revenir en haut Aller en bas
 
"C'est le ciel qui va se couvrir d'un épais nuage nuageux" ~ Complètement gaga cette Sookie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Little Romance :: l'administration :: Bac de recyclage ; :: Les archives.-
Sauter vers: